lundi 15 octobre 2018

Antoine Bricteux et la famille Bricteux



Ce bijou a été fabriqué dans les années 1900 par Antoine Bricteux, il a été revendu par la galerie Tadema de Londres: http://www.tademagallery.com/

Ce joaillier a beaucoup fabriqué  de 1882 à 1927, et pourtant peu de bijoux de lui  sont connus, et peu de pièces apparaissent sur le Marché. C'est en travaillant sur  les Teterger que 
j ai découvert Antoine Bricteux.

Cliquez pour agrandir toutes les images

C'est la maison Wapler  qui revendit ce pendentif en or jaune (750‰), composé de deux libellules affrontées, dont les ailes sont émaillées en plique à jour, retenant dans leurs mandibules un diamant brillanté de taille ancienne. La base est ornée d'une fleur de lotus délicatement émaillée, dont la racine retient une opale de forme trapèze articulée, montée en serti clos. En son sommet, une bélière mobile soutenant une pampille sertie d'une opale. Dans un écrin signé Henri Teterger. Poids brut 22,60 g H. 8 cm mais fait  rare la maison Wapler a noté le poinçon de Maître, et c'est celui d Antoine Bricteux.


Alors Bricteux, qui est ce ?  à part Vivienne Becker qui a publié deux photos, une bague et un pendentif, peu de choses!
Un bijou au British Museum de Londres  !

Dans ces cas là, les  archives de la  bibliothèque nationale Française  peuvent aider, et bien qu' il n'y ait pas de livres qui leurs soient consacrés, pas de présence dans les grandes expositions, je découvre cependant plusieurs bijoutiers sur plus de 100 ans qui portent ce nom. j ai établi un petit tableau avec les dates de mes trouvailles.


Difficile de s'y retrouver, j ai fait ce tableau grâce aux annuaires parisiens, j'indique ci dessous mes recherches, qui sont certainement un peu fastidieuses à lire mais qui montrent la difficulté pour attribuer un bijou a un joaillier.
Nombreux sont ceux qui ont le prénom Antoine.






Il apparaît un  Bricteux A.J. il est au 2 rue Louvois, je pense pouvoir écrire que c'est Antoine Joseph Bricteux, je n ai pu trouver sa date de naissance  il est décédé après 1878 car il est signalé au 24 rue neuve Saint Augustin en 1878.
La rue Neuve Saint Augustin n'existe plus depuis 1881, le début de la rue est devenue rue Daunou et, après l'avenue de l'Opéra, rue Saint-Augustin.




En attendant Antoine Joseph Bricteux est au 2 rue Louvois. juste en face de la bibliothèque Richelieu, et sur l angle de la rue Richelieu et du square Louvois.





En 1871 Antoine Joseph est installé  au 2 rue Louvois et en 1871 il y a Bricteux Fils et Marchal
J ai pu trouver le fils d'Antoine Joseph, il s'agit d'un  Antoine (lui aussi)  Il est né le 28 septembre 1841 à Liège et est décédé après 1878, sur un acte il demeurait 21 rue des Petits Carreaux Paris . (75) était ce son adresse personnelle ou celle d un atelier ?


Cliquez pour agrandir tous les documents

En 1872 naissance de Victor Antoine le joaillier qui nous intéressera aux environs de l'année 1900, cet acte nous indique son mariage. Ses parents habitent rue Neuve des petits champs.
Son père est déclaré comme Antoine Lambert Bricteux et sa mère Félicité Michel, ce qui est intéressant car c'est le Bricteux qui s'est marié avec Félicité Michel en 1866 et qui habitait au 2 Rue Louvois, ce serait donc un autre fils de Antoine Joseph!


Rue Neuve des Petits champs https://bibliotheques-specialisees.paris.fr

Vue prise du côté du passage Choiseul vers la rue de la Paix et l'ouest. pus loin, à gauche, débouché de la rue de Ventadour. La rue Neuve-des-Petits-Champs est devenue rue des Petits-Champs par un Arrêté du 24 janvier 1881. Elle délimite les 1er et 2ème  arrondissements cette photo par Charles Marville est un négatif au collodion , sur verre, datant de 1866.



1874


1875


1875


Rue Neuve Saint Augustin, lequel?



1880



1881. La Veuve de Bricteux revend l'affaire de la rue neuve Saint Augustin à un dénommé Guay, je n ai pas trouvé de bijoutier de ce nom.



Antoine Joseph fait insculper ce  poinçon le 21/09/1882 , il devait en avoir un autre auparavant, et ce poinçon ne sera biffé qu'en février 1927




https://www.rocksandclocks.com

Une broche / pendentif Art Nouveau en opale, diamant, rubis, émail et or d' Antoine Bricteux.
Conçue comme une plaque en or, représentant des fleurs serties de rubis et de diamants taille rose dans un cadre en or ciselé de branches et de feuilles sertie d’une opale taille cabochon, suspendant un ancien diamant taille mine et une opale taille cabochon.
Le montage de la broche est détachable afin que la broche puisse être portée en pendentif.
Vers 1900, avec marques de titrage français et marque de joaillier pour Antoine Bricteux

Vendu par Rocks and Clocks Molenstraat 3 La Haye Pays Bas




Poinçon relevé sur l'épingle de la broche par Rocks & Clocks


Antoine Bricteux étant décédé sans laisser d'archives de ses fabrications (comme beaucoup de joailliers disparus) il est tombé dans l oubli et les professionnels qui revendent ses bijoux ne sachant quelle date attribuer, placent tous les joyaux de Bricteux à la même  date "1900" A part ce que décrit Vever, les dates sont donc sujettes à caution




C'est l acte de naissance de Alphonsine Grandviennot en 1882, future femme d'Antoine Bricteux, sa mère se prénomme Celeste,  polisseuse, le père n'est pas nommé, Celeste reconnaîtra son enfant officiellement en 1891




DÉCLARATIONS. - ACQUISITION ET RÉPUDIATION DE LA QUALITÉ DE FRANÇAIS.
(Juillet-septembre 1891.) Les déclarations souscrites, aux termes de l'article 6 du décret du 13 août 1889, soit pour acquérir, soit pour répudier la qualité de Français, dans les cas prévus par les articles 9 et 10, 8 (4°), 12 et 18 du Code civil modifié par la loi du 26 juin précédent sur la nationalité, seront publiées chaque trimestre dans le Bulletin officiel du Ministère de la Justice. La publicité ainsi organisée a paru présenter certains avantages pour les intéressés et pour les administrations publiques .



Le père de Victor Antoine (le joaillier qui nous intéresse)  était né  a Liège en Belgique le 28 septembre 1841  et ses deux fils Leon et Victor Antoine, tous deux bijoutiers  acquièrent la nationalité Française  en 1891.



1896


1896




BRICTEUX  & TETEGER Fils - Monture d'un vase
Cette monture pour un vase était attribuée a Teterger , c'est bien Teterger qui l'a vendue, mais il avait fait fabriquer cet accessoire par Antoine Bricteux, heureusement la maison d encheres Thierry de Maigret avait noté le poinçon de maître.
Épreuve en bronze à patine dorée, fonte d'édition ancienne entièrement martelée et ciselée, décor arborescent à ornementations de cabochons de couleur (manque un cabochon).
Poinçon du Maître Orfèvre et signée.
Haut. 24,5 cm




Médaille d' honneur pour 30 ans de présence dans la même maison pour François Bricteux



1898 Georges Bricteux  frère d'Antoine



Une broche or et émail par Antoine Bricteux 

 



 Cette bague est d Antoine Bricteux, Vivienne Becker nous confie qu' elle est en or et que ce sont de améthystes




En 1899 Henri Vever dans son livre III sur la Bijouterie, publie cette boucle de ceinture de la Maison Bricteux Le dessin est de "Landois" dessinateur de talent, malheureusement mort prématurément.
Cette boucle de ceinture est datée grâce à Vever , mais pour les autres bijoux, aucune précision.

Cette très belle boucle de ceinture est au British Muséum de Londres



Texte du catalogue de Hull Gift Grundy (Gere et al) no. 1126:
Le designer est peut-être G. Landois. On dit que ce personnage représente l' artiste de cirque Claire Héliot, connue sous le nom de "La fiancée des lions". Voir Claire Héliot dans Thétard 1947 (p. 231).
Karel Citroen de La Haye (Pays-Bas), de qui la boucle a été achetée, a aimablement communiqué toutes les informations susmentionnées. Pour une autre boucle conçue par Landois pour Bricteux en 1899, voir Vever 1908-12 (111, p. 638) (Charlotte Gere)
Supplément à la publication au catalogue:
L’adresse de la société était le 29, rue des Petits-Champs, à Paris. (Charlotte Gere)

Voir «La Belle époque des bijoux français de 1850 à 1910», Londres 1990, la traduction anglaise du catalogue de l'exposition de 1989: «Pariser Schmuck vom Kaiserreich zur Belle Epoque», Munich, Bayerisches Nationalmuseum, Cat no 155.




en 1900, 29 rue des petits champs


Henri Vever date de 1900 de pendentif de Bricteux




Pendentif Symboliste Art Nouveau Art en Or émaillé Diamant Perle Français, vers 1900 Deux hérons, signifiant bonne fortune, englobent des fleurs de lotus flottant sous un brillant lever de soleil. Le lotus a des associations anciennes avec les origines de la vie, et l’aube est également le triomphe d’une nouvelle vie après la nuit noire. Les perles représentent le principe féminin, et les diamants  la vie et l'amour éternel. Les quatre nœuds de la chaîne sont les quatre vents, symbolisant la vie éternelle et l'équilibre de la nature.



Revendu par gallery Tadema




Pendentif de Antoine Bricteux , c'est une paire de pélicans avec diamants taillés de couleur rose sur un fond émail champlevé, un diamant taille brillant,  chaîne a maillons fins 5 cm de haut, une perle fine. La encore, on peut comparer avec le bijou ci-dessus et apparemment c'est le même moule mais Bricteux a créé un autre centre




1901 Formation du Société Bricteux et fils pour 10 ans




1902 Mariage de Georges Bricteux avec Gabrielle Weerts  fille d un grand artiste peintre de l'époque, elle même artiste peintre connue pour ses pastels






Une bague Chevalière «cachet» monogrammée «P.C» épaulé de deux libellules sculptées et ciselées. Travail français, vers 1900. Époque Art Nouveau. Poinçon du maître orfèvre Antoine Bricteux. Doigt: 58. Poids: 13,8 g. revendue par la maison "Art Richelieu" cette bague est à rattacher avec une autre bague en vente 



C'est Fabian de Montjoye qui vend cette bague de Bricteux , c'est le même corps de bague et la même tête de bague que la chevalière ci-plus haut avec les initiales CP



Épaulement avec deux libellules ciselées chez  Fabian de MontJoye: http://www.fabiandemontjoye.com/


Il semblerait donc comme d autres pièces que Antoine Bricteux ait fabriqué des "séries"




De même ces deux broches l une citée par Vivienne Becker et l autre par la Tadéma Gallery, même modèle mais avec de petites variantes a commencer par la Perle




Antoine le joaillier qui nous intéresse, épouse en 1904 Alphonsine Grandviennot dont la maman est polisseuse chez Bricteux, cet acte nous permet de confirmer que Georges et Leon Bricteux sont bien les frères de Antoine, Jean Jacques Weerts est présent, il est donc le père de la femme de Georges et Leon Bricteux est sertisseur 62 rue Montmartre cet acte de mariage permet de résoudre des questions qui se posaient avant.



Épingle Art Nouveau 750-1000° d’Antoine Bricteux avec rubis et diamants taille rose, représentant une femme aux tresses souples ,peut être portée en pendentif, 40 mm x 20 mm revendu par Live Auctionners USA




Cliquez pour agrandir l image

Georges Bricteux était membre de la Société de propagation des livres d'art, la liste des membres était prestigieuse, je me suis demandé quels types d ouvrages intéressaient cette société, j en ai consulté quelques un et je ne peux résister à la tentation de vous montrer une page intérieure de l un des livres collectionnés . Hespérus / Catulle Mendès ; illustrations en couleurs de Carloz Schwabe




En 1907 Bricteux et fils sont au 29 rue des petits champs,  Leon Bricteux le sertisseur a changé d 'adresse et  et se trouve 18 rue cadet,  et Madame Antoine Bricteux  qui était couturiére est devenue Tailleur pour dames à la même adresse que son mari.
Alphonsine est décédée à Rouen le 12/08/1964 à l âge de 82 ans, dans ma ville natale, j'avais 22 ans , j aurais pu la connaître.

Je ne possède pas de photographies des bijoux que Bricteux a fabriqués pour les grands joailliers a part Teterger mais par exemple : pour la maison Boucheron :

1906 =  il a fabriqué pour Boucheron 2 bracelets en or : un Empire et l’autre Pavots
1906 -  il a fabriqué 7 broches barrettes émail et perles
1909 = 4 barrettes émail et perles.


Mais les autres maisons, je ne peux que compter sur ceux qui croiseront des bijoux avec le poinçon de Maitre de Antoine Bricteux , qui me le signaleront, de façon a compléter son histoire








 Maître Thierry de Maigret a revendu cette Broche pendentif ajourée en or 750 millièmes à décor géométrique souligné d'émail vert ponctué de roses couronnées. Elle retient en pampille une goutte de tourmaline en serti clos et une perle.
Travail français typiquement d'époque Art Nouveau, portant le poinçon de maître Antoine Bricteux.Poids brut: 10.70 g. Dim: 4.6 x 3.8 cm.
On y joint une chaîne en platine 850 millièmes agrémentée d'un fermoir anneau ressort.
Poids: 4.30 G. Long: 51 cm

http://www.thierrydemaigret.com


Galerie Tadéma Londres


Bague Art Nouveau Floral Or et émail plique-a-jour Longueur: 2,5 cm Largeur: 2 cm (Longueur: 0,9 po) Galerie Tadéma






En novembre 1909, une veuve Bricteux vend un fonds de commerce de Bijouterie Joaillerie au 281 rue Saint Honoré.




J ai traduit au mieux le texte de la galerie Tadéma de Londres 

Antoine Bricteux (a travaillé de 1900)Fermoir Chardon Art Nouveau Argent, Partiellement Doré. H 10,50 cm (4,13 po) | L 8,00 cm (3,15 po) Origine française, c. 1900 Marques '' Déposé '&' AB 'avec un brick, Étui ajusté Poids 86,50 grammes Un superbe fermoir de chardon en argent doré par Antoine Bricteux




1911, Celeste Grandviennot polisseuse et belle mère d' Antoine reçoit la médaille d honneur pour 30 ans de maison, elle est donc chez Bricteux depuis 1881




1914 nous retrouvons nos Bricteux , mais Madame Bricteux a changé d'adresse 



En 1923 Georges Bricteux habite ce bel immeuble 9 rue Chasseloup Laubat dans le 15°


Delage 1913 Touring




1923  Georges Bricteux membre du Touring club de france, vends dans le journal du Touring club sa Delage 1913



En 1925  Bricteux est toujours au 29 rue des petits champs  et Cartier!!!!



1934 Dans l Annuaire de la Curiosité et des Beaux arts 

J ai essayé au vu des oeuvres qui circulent de faire revivre Antoine Bricteux, peut être que l attention sera attirée sur lui et que des bijoux sortiront des boites pour passer en salles ou chez les antiquaires en Joaillerie

Vous pouvez m'écrire : richard.jeanjacques@gmail.com

Rue de la Paix en 1923

ul class="slides">